• Du monde motivé pour ce mercredi 24 mai où avec ma nouvelle analyse météo à l'aide du CAPE (Convective Available Potential Energy) où: "potentiel d'énergie convective disponible", j'ai annoncé une belle journée.

    C'est apparemment un peu mou au déco, mais à l'annonce à la radio de Manu qui passe à l'attéro pour la récup c'est le rush ! Pour finalement se retrouver tous assez haut.

    Nous ne sommes que trois a dériver derrière. Domi et Vuvu m'ont enterré, ils sont 200m au dessus de moi mais décide de revenir alors que plus une voile ne dépasse du déco. Ahlàlà !

    C'est décidé, à 900m je dérive sur Valbonnette.

    C'est laborieux, surtout parce que je suis tout seul, les thermiques sont là mais c'est tout bleu, les cums ne sont encore que sur le relief. J'arrive a faire 2000 une fois sur la Julienne.

    La dérive m'emmène à Digne, je me mets bas sur St Jeannet et reprends sous le vent vers Mézel. Ouf ! mais çà y est j'ai changé de région c'est très puissant, je refuse de monter le thermique sur Beyne et arrête à 2000. J'ai trouver mon excuse pour ne pas aller sur le relief, y'a pas ! On vieillit ! 

    Le ciel est très beau sur Montdenier, j'avance un peu .... à 60 face au sud ! Je comprend la masse d'air, il y a du nord en haut. Changement de plan, une rue semble se mettre en place sur le plateau d'Entrevenne. Je vais essayer sans grand espoir un bout de retour.

    Bang ! gros bruit quand on accélère pour transiter au dessus des gorges, l'attache de la poulie de l'accélérateur vient de péter, oulàlà le coeucoeur! Çà ne va pas m'aider pour le retour.

    Je n'arriverai pas a me remettre sous la belle rue. Je pose dans le lit de l'Asse. Pliage en naturiste, trempette et retour en stop en 2 voitures dont Alain le pompier, un copain de Nico qui était plus content que moi de me ramasser.

    Trace du vol: http://www.victorb.fr/visugps/visugps.html?track=http://www.victorb.fr/visuigc/25052017_074110_PP_24_05_17_igc

    François


    votre commentaire
  • Alain décolle en 1er suivi de Bruno qui lui montre un pétard salvateur à 50m sol, notre rat remonte et vite on se met tous en l'air, Christian, Patou, François et Pi'Air.

    On va montrer les dents et s'accrocher à tout ce qui passe, même en allant telles des hyènes bouffer le thermique du voisin ! bad

    Le plaf est bas, 1100/1200 derrière les lignes, Patou et Christian repartent vers le Sud, je continue à dériver ma merde, jusqu’à 1500, Christian à compris et annonce à la radio "ça sent le caponord"

    Mardi 23 Mai, R.A.Z 2iem Jour

    En effet je dérive et file vers les Mées, le ciel est incroyablement "moche"

    Mardi 23 Mai, R.A.Z 2iem Jour

    Je vais rester sur les avants reliefs du canal, j'ai pas envie de poser sur le plateau derrière Puimichel pour marcher 3h.

    Les copain en vol sont contrés par le Sud qui rentre bien, je dérive jusqu'aux Mées.

    Mais plus rien je pense trouver le thermique du parc solaire...et comme une bouse je pose au milieu du parc...beuhhh

    Mardi 23 Mai, R.A.Z 2iem Jour

    Mardi 23 Mai, R.A.Z 2iem Jour

    Traces: la trace du vol

    la trace du retour à pieds

    De retour grâce à Alain qui me récupère aux Mées, on retrouve les copains qui posent un peu loin !

    Mardi 23 Mai, R.A.Z 2iem Jour

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires