• 12 juin 2019

    Retour aux sources

     

     

     

     

     

     

    Comme à notre habitude, nous nous retrouvons à 12h . Arrivés au déco ,  y a Gégé , Claude de Marseille , Pierre de Venelle , la fine équipe d'Aix et Serge le deltiste ( merci à lui de nous avoir monté). Nico arrivera au moment où nous sommes prêts.

    12h 30 , quelques hirondelles passent par-ci par-là . Je me jette le premier , pars vers le sud , descends , descends ; je me retrouve sous le virage nord , et là j'attrape un petit quelque chose qui me remonte jusqu'à 1200 . Derrière pas très actif , les 2 Pierre se mettent en l'air . Tout le monde se bat éperdument pour monter. Claude finit par poser le 1er , suivi de Nico et de bien d'autres . Pierre de Venelles remontera d'un point bas et finira par  rejoindre Jeckel  à 1400 m , BRAVO à lui car la suite du vol va lui offrir un bel après-midi.

    Retour aux sources

    Jeckel annonce à 1400 m  "Je pars vers la Julienne". Pierre le suit et moi derrière à 1200 m de me dire :

    " je fais quoi ? "  200 m d'écart c'est énorme au vu des petites conditions .

    Retour aux sources

    Je tente le coup. Ca s'annonce mal , je suis plus qu'à 900 m et pas encore à la Julienne , je dérive des merdouilles pour me rapprocher de la pompe de service , et BINGO , 1.2, 1.5 , 2.3 , 2.9 qui me remonte à 1600 puis 1860 et  enfin presque 2000 enfermé.

    Retour aux sources

     

     14H , nous sommes enfin ensemble tous les trois , au plaf pour entamer la transition en direction de St Jurs . Nous partons sans trop avoir confiance de raccrocher, tellement les plafs sont bas et les thermiques petits , mais bon à trois ça devrait le faire. 

    Retour aux sources

     

    Avec un champ de recherche assez large , je me dis qu'on ne peut pas passer à côté d'un éventuel thermique .

    Pour ma part je raccroche le plateau dans des ravines à 1120 m soit 440m/sol et nous prenons quelques  bulles , tout en avançant tjrs un peu plus , nous voulons éviter le rocher de St Jurs  donc avec Jeckel on s'avance sur la plaine du village , il est devant moi , je le vois monter , je monte instantanément 100m/sol , je tourne et remonte un peu .

    Jeckel tourne aussi mais l'ovalise un peu trop , du coup sort et se fait appuyer jusqu'à poser. MERDE .

    Grâce à lui , car oui c'est grâce à lui , que je me sors du posé, je remonte à 1950 m au-dessus de la vigie , avant d'attaquer le mont Denier. Pierre avait pris bcp de marge et est resté haut le temps que je remonte. On finira par se rejoindre au-dessus de la vigie , pour voler ensemble le long du mont Denier , le plus au sud possible.

    Le plan initial avec Jeckel était d'aller vers le col de Bleyne ,pour un retour aux sources ,  mais les plafs du jour ne dépassant pas les 2000 m , et n'ayant rien pris de gros tout le long de notre avancée , je changeai de plan de vol. Nous décidons donc de faire demi-tour , pour aller vers Digne dans un 1er temps.

    Retour aux sources

    village de Beynes

    La suite du vol fut assez cool , sans s'arrêter sur Beynes , nous avons transité sur Cousson , pour y rester 1/4 d'heure sans pouvoir faire un plein correct pour envisager la transition vers Courbon. Puis je m'éloigne du relief pour chercher devant vers le col de la route de Nice .

    16 h , j'attrape un bon 2.5 / 3 avec une dérive sud-ouest, je remonte à 2200 m , le vent en basse couche entre-temps s'est accéléré , je dis à Pierre que je ne vais plus au relief . Nous décidons de nous avancer en plaine et de finir notre vol au carrefour du Chaffaut et du lac de Gaubert .

    Retour aux sources

    16h30 posés ensemble à qqs mètres . le vent est de 25/30 km/h.

    4h de vol pour un vol de groupe .

    Un retour express en 2 voitures jusqu'à l'attero. Merci à eux.

    Sur le déco Cédric, Mig et Adrien montent aussi, Cédric fera demi-tour à Valbonnette pour rentrer au déco à 2km/h, Adrien pose aux Ajoncs, chez la Boit.....et Mig file jusqu'à Digne, puis hésite pour le Blayeul et vu l'aérologie pose avant la Javie. Ils finiront tous à Courbons pour un vol du soir.

    Grande satisfaction

     HECKEL : trace

    JECKEL : trace de blaireau


    3 commentaires
  • Moustiers une valeur sûre...intello


    votre commentaire
  • Une bonne série de jours volables est prévue pour ce long week-end de l'ascension.

    Week-end de l'ascension

    Départs tôt entre 12h et 12h30 pour certains, 13h pour d'autres.

    Week-end de l'ascension

    Des plafs entre 1800 et 2200 sur la Julienne, puis 2700 vertical déco !

    Week-end de l'ascension

    Plaf à 3000 sur le Montdenier...

    Week-end de l'ascension

    Pendant ce temps là, François, Christian et d'autres sont en route pour le Lubéron, et retour jusqu'à Oraison.(photos ?)

    Le lendemain on file avec Mathieu,Alain, Antoine et moi vers les Mées.

    Week-end de l'ascension

    Un planeur tourne avec nous.Antoine pose sur le plateau, Mathieu file vers le Cousson, Alain et moi traversons la Bléone en direction de Vaumuse.

    Week-end de l'ascension

    Au déco les copains filent jusqu'à Gréoux et Vinon...retour par Manosque et Volx, puis Lurs pour

    Julien.(photos ?)

    Week-end de l'ascension

     

    Le lendemain, c'est plus calme et les plafs tournent entre 1200 et 1300 en début de journée

    Week-end de l'ascension

    Ensuite le plaf grimpe à 1600/1700, pendant qu'on file jusqu'aux Mées avec Pierre de Venelle.

    Week-end de l'ascension

    Week-end de l'ascension

    Attente de la navette pour le retour...

    Week-end de l'ascension

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires