• votre commentaire
  • Arrêté municipal risques d'incendies

    Lien vers le site d'accès aux massifs du 04 et leurs couleurs en cas de risques

    https://www.risque-prevention-incendie.fr/alpes-de-haute-provence/

    Arrêté municipal risques d'incendies

    Arrêté préfectoral de 2021 reconduit cet été : https://www.alpes-de-haute-provence.gouv.fr/content/download/28540/161997/file/AP%202021-197-003%20du%2016-7-2021%20acces_aux_massifs-1.pdf

     

     


    votre commentaire
  • En noir récit de Piair et en bleu récit d'Alain : 

    Trop Sud pour rester sur Oraison, je lance l'idée d'un Banon mardi, et on se décide le matin de bonne heure, rendez-vous chez Gégé à Forcalquier à 9h30, je passe prendre Alain à la Brillanne, Manu nous rejoint là bas...on monte à pieds sans les ailes, merci Jocker parapente pour les sacs...

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    on attend que l'heure passe, je ne veux pas décoller avant midi, sinon ça n'est pas allumé derrière et on va tomber. Gilles arrive, tout le monde est sur les dents, ça va chier grave ! On passe sur notre ouvreur Alain qui se tape un plouf mémorable, mais heureusement l'école le remonte pendant qu'on grimpe au plaf avec Manu. ( photo Manu)

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Effectivement, les bi tiennent et qqs solo aussi, je suis prêt dans la sellette , et mon impatience m'a couté cher , un gros passage sud ouest me pousse vers le terrain. J'ai essayé, tout enroulé les moindres bullettes . Je rage de colère . Je ne me sens pas de refaire une montée à pieds , José et Michel me remontent . Merci à eux. les copains sont déjà haut et loin . Il est encore tôt et la suite va m'offrir le vol le plus rapide de tout ce que j'ai pu réaliser jusqu'ici.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    2000 hors taxe, nickel pour un début, je file vers la Rochegiron...

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Sur le terrain d'ULM, on tape 2400, de quoi respirer en filant vers la montagne de Lure...(photo Manu)

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Pendant ce temps, j'arrive au déco, vite me jette en l'air avec une bonne concentration, et prends un bon cycle qui me fait grimper . Yes , ça s'est fait. Après avoir fait un bon 2400 m aussi vers la piste d'ULM , je fonce pour rattraper mes compagnons. 

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Manu est devant et me dépose littéralement...je grignote chaque mètre et arrive à 2700 au passage de la crête.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

     ça commence a devenir sérieux, Manu file plus du côté Séderon, un coup de radio pour lui dire de prendre l'option Laragne, mais il se retrouve bas et rame.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    J'ai du mal à avancer et semble prendre un coup de Nord ,barreau et au bout de qqs minutes ça avance mieux, le coup est passé !

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Derrière vers Banon, Gilles est en radio et Alain semble avoir redécollé...

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Je file vers Laragne, au fond à droite...

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Manu est dans les sapins juste en dessous et pense poser, il s'accroche...

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Sur la crête de Laragne un gros cum à gauche et un gros cum à droite, je passe au milieu en grimpant en ligne droite au 1er barreau, de 2500 à 2800.En radio Manu s'est refait et me colle au train, Alain est à plus de 2700 sur Lure et fonce vers nous...Gilles est ...perdu !

    Je fait un bon 2700 m et Gilles tape un très bon 2900 m, et on bascule dans le Jabron au barreau . Pour l'instant tout se passe bien . Et je redescends bien jusqu'à 1400 m pour encore trouver un bon thermique qui me remonte à 2500 m dans les environs de LACHAU dans les gorges de la Méouge . La crête de Chabre s'ouvre devant moi . Gilles malgré son 2900 et un manque de gniak dans un +8 , lâche l'affaire et pose au col St Jean . Dommage , la suite était gratifiante.

    je contourne le cum et file tout droit sur St Génis, en face, où j'arrive à 1400 avant de remonter à 2500

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    je respire, Manu se refait sur St Génis, et Alain arrive de Laragne...on se regroupe enfin !

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    je vise la crête des Selles ou je passe quasi en ligne droite avant de viser la petite Ceüze où j'arrive à 1500 dans une masse d'air tonique et je ne lâche pas le boulet qui me tire de ma rêverie contemplative !

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Manu me passe au dessus et sans attendre je file vers Ceüze en visant la face Sud, alors que l'Ouest commence à être sensible, je me fait déboiter et je pars sur la face Est chercher du calme et un petit pétard sous le vent.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    En effet c'est beaucoup plus calme et on remonte avec Manu...Alain passe la crête des Selles et on le voit de loin.

    Devant la crête de Chabre, un gros nuage me tire, pas besoin d'enrouler , je monte durant 5 minutes , de 1800 à 2300 m en ligne droite au 1er barreau . Magique ! c'est calme et je gagne du temps ce qui me permet de rattraper les copains devant moi . Et après une longue transition, vers l'est de St Génis , je sens que je vais être sous le vent de cette face sud , donc poussé par de l'ouest je pars en plaine et descends à 1000 m . Je vise un mamelon et remonte à 2600 m. Idéal pour continuer , sauf qu'un gros noir  commence à bien grossir sur le Dévoluy , et il ne me plait pas du tout.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Finalement on se bat bien avec le vent qui nous pousse vers Gap.(photo Manu)

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    On remonte à 2500 juste avant Charance et on respire, Alain pose à côté d'un petit lac et nous informe d'un vent assez fort au sol.

    Après mon dernier plein , je passe bien devant Céüze car là aussi , je risque d'être sous le vent de cette face sud-est , et j'ai bien eu raison de me méfier . Le gros noir continue de gonfler et dans la plaine de Pelleautier , je me fais vraiment secouer , dans de sacrées rafales de vent pré-orageuse . Je vise un champ très plat et évite de me mettre sous le vent d'arbres ou autres obstacles , Je tiens ma voile pour une approche au sol assez turbulent , et pose sur place . Tout finit bien . Pi'air et Manu continue leur vol et par précaution je les préviens du vent au sol là où je suis .

    Super vol effectué en 2h20 , à  28 km/h de moyenne c'est énorme pour moi . J'ai jamais volé aussi vite simplement dû aux très bons plafs et malgré mes points bas . De bonne augure , pour espérer faire plus de kms la prochaine fois .  Le mental était au top .

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Enfin Gap "la radieuse" Manu va vers le col Bayard tandis que je file en milieu de vallée pour aller vers Chorges, but du jour.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Gap est passé... Gros noir en approche derrière  Charance 

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Manu vise le chapeau de Gendarme un peu plus loin sur la crête..

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    Moi je surveille ma vitesse suite au message d'Alain et cherche un terrain pour poser.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    En entrée de terrain je prends encore un gros pétard que je laisse, Manu lui le tourne et posera au carrefour sortie Chorges direction Tallard.

    Le mental fait le principal, le pilote fait le reste

    je pose super bien au bout de 3h20 de vol pour quasi 80 kil, mais une superbe cavalcade à 3 potes...et le retour des 3 se fait rapidement en 2 voitures, merci à Gégé pour la navette du départ et pour m'avoir récupéré à la sortie de l'autoroute de la Brillanne pour me ramener à Forcalquier à ma voiture, finalement le plus important de ce vol...c'était Gégé !

    le vol en animation : https://ayvri.com/scene/6vk1g8m3kx/cl6szm1gu00033q67pmvxnssd?fbclid=IwAR1OMHSbnDAil9anBRhXTQsragimYL0iMEmVH5DNFtnMUShb2Send4Z6Cf8

    Trace de Gilles

    Trace du Rat

    Trace de Manu   Trace de PiAir


    votre commentaire
  • A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En ce lundi , 12 h , on se retrouve avec Patou, Pierre M, François, Gégé the fly , Jean-louis , Joel de Mezel , et Christian ( merci à lui pour la rotation groupée ).

    Les conditions semblent  optimales sur le papier , avec 10 d'ouest en bas et 10 de nord à 3000. Idéal pour un vol sur le plateau de Valensole.

    12h30 , on est tous prêts , Patou est impatient d'en découdre . Un cycle arrive , Patou se jette et je lui emboîte le pas .  Je prends le cycle , juste de quoi aller sur le mamelon sud , et là c'est parti , je monte. Chistian se jette à son tour suivi de la bande ; malheureusement , Pierre M et Joel tombent au terrain , et remontent illico presto en camion au déco , suivi de Pi'air ( qui va oublier son vario à la maison ) .

    Avec Patou , Christian et François on monte bien et assez rapidement , le plateau de Valensole et ses cums nous tend la main . Feu ...

    Christian part à 2525 m , je le suis de loin , en partant à 2480 m. Patou , ne voulant pas poser sur le plateau et rentrer en stop fera 1h30 de bocal. François nous rejoindra qqs temps après .

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pendant qu'on arrive à Valensole , les autres copains au déco tenteront de s'extraire des basses couches .C'est un peu la roulette russe . Pas de vent , pas d'appui dynamique , dur dur . Pi'air réussira à grimper mais volera en local aussi avec Patou. , en montant à 1800 et en voyant arriver une aile au nuage devant lui...l'aile fantôme...... Dur dur de crosser sans vario ).

    Christian est déjà loin , je le vois uniquement de très loin quand il monte au nuage . Je fais un point bas en dessous de 1200 m/sol , à l'ouest de Valensole et remonte à 2280 m et aperçois François qui monte aussi avant de traverser l'Asse pour nous suivre . Christian se maintient vers les 2500 m et fonce vers Gréoux .

    Trop dur de le suivre . 

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On continue notre vol en direction de Grèoux , et après un point bas vers 1300 m, je remonte à 2260 m et Christian descend très rarement en dessous de 2200 m, et facilement arrive à Vinon .

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                 en approche de Gréoux 

     

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                     le lac d'Esparon et le barrage

     

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                        Vinon sur Verdon et Cadarache

     

    François réussi à me rattraper , et Christian fait demi tour sur Vinon , disant qu'il rentre . Moi , je me sens bien de continuer vers le sud, vu le ciel magnifique , et je vais un poil plus loin que Christian et François mais me retrouve assez bas sous les 1500 m, et me résigne à faire demi-tour passant même sous les 850m/sol , et je tente un dernier joker , pour aller chercher une pompe en face sud-est ou poser dans la plaine de Gréoux . Je me dis "" Allez, Allez, monte , monte "" les deux lascars sont perchés , je les oublie et ne les regarde plus , ça bip , YES , je me concentre , c'est très foireux , mais ne lâche rien , et remonte à 2850 m MERCI ! un instant je me tourne vers le sud et me dis "" j'y vais , j'y vais pas . RRRRRR ! , je tente l'option cap à l'ouest vers Manosque.

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                   dernière photo sur Gréoux et demi tour

     

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                         superbe ciel sur le Lubéron

     

    A trois c'est mieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                        Manosque

     

    Pendant que les copains reviennent par Valensole pour rejoindre le déco , je tente donc l'ouest mais je tombe du ciel , et arrive au Vannades à 1600 m,  et pour éviter un retour en stop du mauvais côté de la Durance, je décide de faire demi tour et vais chercher la pompe des Chabrands , où je remonte vers 2000 m pour être en final du déco d'Oraison . 

    François arrive aussi et pose . Christian fait 3100 m à l'ouest de Valensole et file en direction  de  Villeneuve comme à son habitude et vient poser aussi .

    Quelle belle balade , comme on les aime . Un vol de 3h , à trois , bouclé mais pas trop ensemble .

    vol du Rat

     trace de Christian

     

     


    1 commentaire
  • lien site NOTAM INFOS

     

    NOTAM sur incendie Villeneuve

    Traduction:  ZIT TEMPORAIREMENT INTERDITE AUX ENVIRONS DE ' VILLENEUVE '-RDL218 / 10.5 NM LFMX AERODROME REPERE D'AERODROME :-POSITION : 435515N 0055028E-LIMITES LATERALES : CERCLE DE RAYON DE 1.6NM CENTRE SUR LA POSITION-ENTREE ET CIRCULATION INTERDITES A TOUS LES AVIONS INCLUS AÉRONEFS EXC POUR LES AÉRONEFS D'ÉTAT OU LES AÉRONEFS EFFECTUANT DES MISSIONS DE SAUVETAGE, D'ASSISTANCE OU DE SÉCURITÉ CIVILE LORSQU'ILS SONT FORCÉS D'ENTRER. 

    la zone temporaire impacte un rayon de 3 miles nautiques soit 5,556 km autour de la zone d'incendie...mais le rayon d'évolution des canadairs peut changer?

    Du sol jusqu'à 4800 pieds soit 1.46304 km au dessus du sol 

    cela correspond au cercle de la carte ci-dessous.

    NOTAM sur incendie Villeneuve

     

    Site NOTAM INFOS :  https://www.notaminfo.com/francemap

    NOTAM sur incendie Villeneuve

    Sur la carte officielle on voit que le cercle est largement plus grand parce qu'il regroupe la zone des laser de st Michel et qu'en calculant nous même,  Oraison ne serait pas dans la zone.

    Si quelqu'un à d'autres précisions qu'il les laisse en commentaire en dessous, merci


    votre commentaire
  • Aujourd'hui Alain est parti voler à la st Victoire...avec cette chaleur je n'envisage même pas d'y monter, je me concentre sur Banon où une bonne instabilité est prévue. Voiture laissée chez Gégé à Forcalquier et en route Simone, montée à pieds , arrivé déco 11h...Pierre M arrive dans la foulée.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Les ailes décollent, les bi aussi et tout le monde grimpe...j'attends que les conditions s'installe derrière pour éviter de tomber trop tôt...Gégé et Pierre M décollent et grimpent de suite, j'y vais à 11h45...et je tombe du ciel, pas moyen de trouver qq chose...finalement je file sur la crête en direction de la Rochegiron pour espérer trouver "un truc".

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Finalement un petit truc me remonte à 1200 puis sur le déco un bon 2000 avant de filer derrière où je retrouve mon noyau et taper 2400 vertical Redortier.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Au fur et à mesure que je monte les barbules forment plus haut...demi-tour feu ! sur Lure.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Au loin sur Laragne les cum s'élargissent et j'espère passer avant que ça ne se dégrade.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Vertical les Omergues j'aperçois un trou bleu devant moi en direction de Laragne...je pousse le barreau.

    un gros nuage est sur ma trajectoire et je monte en ligne droite au 1er barreau à 2400 avant que ça ne se calme et que je puisse arriver à 1500 sur la crête de Chabre.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    2060 sur Chabre avant de basculer sur Orpierre et en profiter pour regarder autour. Il pleut sur le col de Luz la x haute, donc Grenoble pour une autre fois...sur Orpierre j'arrive hyper bas à 1200 et retrouve de suite un boulet que je garde jusqu'à 2400, idéal pour la longue transition vers st Génis, et un ciel plus bleu...il pleut sur Serres....vite 1er barreau.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    La transition est longue ...par chance le vent est dans le bon sens .

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    La vue vers Serres et Aspres

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    La vue vers le Sud et Banon d'où je viens et visiblement le ciel est fermé !

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Je surveille constamment le ciel au dessus de moi et les trajectoires que je prends pour éviter de me faire piéger.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Enfin st Génis...et j'arrive à 1270 sur le relief

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    2200 sur st Génis, je peux filer sur la crête des Selles.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    Un gros nuage monte en enclume sur Cëuze et je dois contourner par la vallée de la Durance...mais l'aérodrome de Gap Tallard semble en pleine activité et les avions décollent les uns derrière les autres...je vais leur couper la route ! Bon faut descendre, de toute façon le Champsaur est complétement bouché et je ne pourrais pas passer.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

    J'ai le temps de chercher un bon terrain au bord de la route mais je surveille les avions.

    Jeudi 4 Août 2 sites pour le prix d'un

     

    Une journée, deux sites

    Pliage en regardant les pilatus me passer au dessus

    Fin de vol de 2h30, retour en 3 voitures dont la dernière à Château Arnoux va à Forcalquier, où Gégé me récupère pour me ramener à ma voiture après une bonne bière fraîche.

    trace PiAir

     le même jour un delta décolle à Laragne fait leVentoux et repasse au dessus de Banon à 2600 avant de rentrer à Laragne

    vol de malade

     


    votre commentaire
  • 1er Août ! ça s'arrose...!on verra après le vol, déco midi c'est déjà bien alimenté, on monte pas si facilement que ça.

    le 1er Août

    y-a du vent mais les thermiques sont à hiech !

    le 1er Août

    Loin devant je rate le premier train et j'enrage ! mais au bout d'une heure je suis au plaf 1700

    le 1er Août

    Patou repart vers le déco, Christian file vers l'Asse et Fk2 fonce vers la Julienne.

    le 1er Août

    Moi j'ai envie d'une couche de Nord...caponord...

    le 1er Août

    Dans la vallée du Castellet je me fait malmener alors je file vers la forêt qui longe le canal et je tombe du ciel...

    le 1er Août

    je pense poser au bord du canal vers Dabisse, mais un petit thermique me remonte à 1400.

    le 1er Août

    je dérive vers les panneaux solaires des Mées et tape 1800 au dessus des pénitents.

    le 1er Août

    A la radio Alain annonce 1200 et Fk2 2000 au dessus de la Julienne il revient vers Oraison, Patou est à 2200 et reste en plaine.

    le 1er Août

    Incroyable la taille du champ solaire ici !

    le 1er Août

    Je traverse la Bléone et file vers Mirabeau. J'arrive au milieu des planeurs lâchés par le avions tracteurs et je me fait démonter en règle, j'imagine les pilotes des planeurs morts de rire en voyant mon aile se tordre et moi debout sur les freins pour limiter la casse ! Courage fuyons !

    le 1er Août

    Le vent pousse et je n'imagine pas passer la baume de Sisteron avec ce vent, je préfère poser au carrefour de la route de Château Arnoux et Volonne.

    le 1er Août

    Posé, pliage et retour en 3 voitures climatisées...que demander de plus ?

    Sur Oraison plus personne en l'air, la brise est rentrée , direction le lac.


    votre commentaire
  •  Au début je pensais faire le vol de restite du soir, mais à l'aide d'un bon comprimé qui va bien mon épaule me laissant tranquille, je décide de voler avec Christian, Jean-Louis, Jérôme,Gégé, Domi, Fk2 et Manu pendant qu'Alain va en découdre sur Aiguines avec Jérôme (l'autre) et Joël de Mézel.

    Midi etc etc...bref on décolle ça monte de suite on enroule comme des bêtes avec Christian et Fk2.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    1800 avec les 2 lascars, Christian file vers la Moutte de l'autre côté de l'Asse, 

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Fk2 file vers la Julienne en tombant du ciel, je fais Caponord...je passe par la vallée du Castellet où je tombe à 980...avant d'attraper un scud qui me pousse à 2000...ouf !

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Fk2 est à 2500 sur la Julienne, Manu qui avait raté le wagon du départ est enfin là et file le train à Fk2

    Au loin Alain est à 3000 sur le bout du Montdenier et tente le retour vers Oraison.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Avant Puimichel je tape un joli 2700 ce qui me permet d'arriver confortablement sur les Mées...mais je bute dans du Nord ? Les balises de Aspres et Laragne sont en nord-Ouest et Nord, st Géniez nord-ouest 25...sur Oraison je n'entends plus personne, tout le monde est éparpillé sur les plateaux he

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    je change mes plans et tente d'aller vers le col d'Espinouse.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     Des ailes rigides arrivent du championnat du monde qui se tient à Aspres sur Buëch.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Un cum forme juste au dessus d'Espinouse.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Cap sur st Jeannet et tentative de retour vers Oraison, Fk2 et Manu arrivent au Cousson et vont vers Beynes...Alain est déjà à Entrevennes, Christian est sur les Chabrands.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Dernier plaf à 2830 avant de traverser le plateau vers st Jeannet...mais j'avance pas un caramel, Alain est passé nickel et je bute dans un vent et des turbulences qui me font Hiech !

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    J'abandonne assez vite l'idée de faire le retour et vise plutôt la vallée de l'Asse pour le retour en stop.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    je tombe du ciel entre -2.5 et -3.5, Alain arrive à 1500 vertical le déco d'Oraison, Manu est à 3300 sur le plateau et retourne vers Oraison...en passant par Puimoisson et Brunet.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    je pose dans un vent quasi nul au bout de 2h de vol...Manu et Fk2 bouclent le retour, chapeau messieurs...Alex parti en vadrouille sur Valensole se fait déposer à la petite colle...

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

    Retour hyper rapide en 1 voiture par des potes de Stéphane Henry qui arrive de Barrême et qui me déposent à ma voiture...ensuite c'est retour maison pour une bonne glace !

    Trace de PiAir

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

    Trace Jérôme express  Trace Manu

     

    Récit du Rat 

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Jérôme me propose la veille, de venir avec lui à Aiguines, merci .

    Je suis cho, mais avec une retenue mental vu les conditions nucléaires , et les témoignages des copains qui volent sur les reliefs. je prends bien la météo , très affiné .

    Mes amis Clem et Roland me proposent aussi un bon Laragne, et Marie, un Sèderon .J'ai vraiment le choix mais je fais qu'1,58 m et ne peux pas être de partout à la fois he Merci infiniment de votre attention .

    Donc , si c'est pas moi qui décide, c'est la météo . 

    Faible à Oraison, ouest /sud ouest à Moustiers, et du bon nord à Séderon Laragne bref du nord au nord.

    Mon choix est fait . Rdv 9h30 ave Jérôme , on récupère Joel , et on file en mode très relax , et rigolade , de quoi déjà être cool mentalement et ne pas se mettre de pression.

    Il faut être tôt au déco 11h, pour décoller avant les bi car après c'est la guerre .

    On est dans le timing, ouff , on est nombreux, pas le temps de manger, vite un pipi, même pas le temps de se concentrer comme je fais habituellement , et je décolle au moment où les bi arrivent. 

    Les bouffent sont bien ouest et du coup léger travers droit, c'est assez cho ! mais ça passe . Je file dans le goulet et prends le thermique , à peine 1900 m, et je file direct sur le Montdenier . Un phénomène m'empêche de transiter sur le pont du Galetas , du coup je crabe en passant par les gorges et les faces sud ouest pour filer vers les lignes HT . Les guns derrière sont bien plus haut et commencent à me doubler . Je suis comme un pigeon menacé par des rapaces . Je dépasse les lignes fait un petit plein à 1590 m et me jette sur les premiers avant relief du Montdenier .

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je n'enroule presque pas, et j'avance assez rapidement vers la vigie , avec devant moi Jérôme qui est bien plus haut . et Kévin est avec moi aussi et file vers l'ouest pour viser des cums , il  monte mais prend aussi de bonnes dégueulantes . Ma radio est en mode "" je m'affaiblie, je vais m'éteindre "" et Jérôme en mode "" je suis en low , je vous entends mais vous non "" . Du coup chacun part dans tous les sens , alors je prends une décision , quitter les reliefs et rentrer sur Oraison rejoindre les copains et tenter un triangle aller retour.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1er 3000 très sécurisant au dessus de la vigie avec un regard sur la montagne de Beynes. Parfait, idéal pour transiter vers les cums qui forment vers le poteau de Telles . Un planeur enroule , je tombe du ciel et me retrouve à 1540 m , et bing le thermique du planeur me fait remonter à 2895 m . 

    Je préfère changer de plateau car je connais mieux le parcours et les pompes de service pour rentrer. 

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Direction Bras d'Asse et St Jeannet , 1ère pompe très active , 1400 et remontée à 2400 puis 2800 m ; Magnifique ! Direction Entrevennes .

    Et là , la magie s'oppère , je ne descends pratiquement pas sur la ligne à suivre , qqs barbules s'allument mais sans plus les cums s'allument . Il est 13h30 .

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tjrs vers 2800 m, je file et j'arrive à Entrevennes , et je croise à tour de rôle François et son Artik 3 et Manu avec sa Bonanza . Ca fait bizarre de croiser les copains , eux qui partent vers digne et moi qui rentre sur Oraison. Un grand moment.

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'arrive sur la Julienne et à gauche le lac de Brunet . Ca avance bien et je commence à descendre , je suis en finesse du déco  . Un vrai bonheur .  

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la vallée du Castellet se dirigeant vers la Durance 

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà Oraison à une altitude raisonnable . Je ne vois personne en l'air , Vuvu étant vers Valensole avec Domi . Les autres à l'ombre car pas de vent pour décoller.

    Et là, la surprise du jour ma batterie de secours ne fonctionne pas, mon tel vide et mon gps s'éteint dans la plaine d'Oraison . je continue à voler mais sans plus avoir d'ambition de retour . Donc je finis paisiblement mon vol dans la vallée, et à ma grande surprise ça ne monte plus et ça c'est vraiment stabilisé , je n'arrive plus à dépasser les 600 m . 

    Une journée , deux sites  et plein de vols différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je pose , très content de mon vol . Christian et Domi sont en mode fin de journée et me rejoignent . Petit débrief pendant que Jérôme express,  fait une fléchette accélérée , suivi de Jean-Louis et Gégé idem assez rapidement .

    On remonte se mettre à l'ombre pour voir arriver Manu et François, Bravo à eux pour ce bel aller-retour.

    Mes compagnons de vol, Jérôme enzo et Joel se sont régalés aussi mais dans des conditions plus musclées que pour moi . Comme j'ai bien fait de suivre mon instinct de quitter les reliefs.

    A bientôt yes

     

    Trace du Rat   

     

    Trace Joel   Trace Jérôme enzo  

     


    votre commentaire
  • On est à l'heure d'habitude au déco et on tente c'est bien Ouest,

    Samedi 30 Juillet

    ...deux plombs plus tard Météoblue qui annonçait du sud-Est ne s'est pas trompé et on est au déco avec de grosses bouffes arrières...Alain décolle dans une molle de face et tient devant le site en vallée en surfant des merdes...les ailes se roulent en nem sur elles même avec ce vent arrière...

    Samedi 30 Juillet

    (merci à Alex pour la photo )   puis vers 14h30, bouffes de face avec Patou on y va et ça monte de suite...mais il ya une couche pourrie à partir de 1300 et avec Patou on quitte à 1600...Alain et Fk2 tiennent jusqu'à 2000.

    Samedi 30 Juillet

    Je file sur la Moutte, Fk2 traverse la Durance, Patou va vers Villeneuve, Alain tente Vinon .

    Samedi 30 Juillet

    Sur la Moutte je prends un 7.7m/s que je pense être un noyau et quand je l'enroule je tombe face à un 10.1, mon aile s'arrête net et monte en marche arrière pendant qqs secondes...oups ! j'ovalise pour trouver plus faible et je remonte à 1100 dans un petit 4 mètres.

    Alex à fait le plaf et traverse vers la Moutte aussi, FK2 est en perdition et tombe du ciel au retour de la Durance, Patou pose au terrain avec Gégé et Jean-Louis, Alain est en mode survie aux Chabrands, Jérôme tente de traverser vers la Moutte également.

    Samedi 30 Juillet

    Voyant que ça ne donne rien je fais demi tour avant la nouvelle terre et reviens sur la Moutte.

    Samedi 30 Juillet

    On remonte avec Alex à 1400/1500 et on va promener en plaine. Alain annonce être posé aux Chabrands, Fk2 posé vers la Magnanerie.

    Samedi 30 Juillet

     En plaine c'est beaucoup plus calme.

    Samedi 30 Juillet

    Je tire jusqu'à la Durance

    Samedi 30 Juillet

    Demi--tour avant Villeneuve et retour.

    Samedi 30 Juillet

    En chemin je passe au dessus de FK2 qui plie pendant que Jean-Louis le cherche et quand j'arrive à l'atterro Patou me prévient que des dusts partent du terrain, du coup je pose à côté de la Magnanerie.

    Samedi 30 Juillet

    Alex est le dernier en l'air et remonte bien, il termine par un joli tour de vallée et vient poser vers 16h

    Fin de journée...de vol


    votre commentaire
  • Aujourd'hui on sait que ça ne sera pas aussi bon que la veille...et on monte à midi quand même; Déco de toute la bande des 3 mousquetaires qui sont 8...bah tout augmente c'est ça aussi l'inflation ! he

    Jeudi 28 Juillet

     

    Pierre M en Mantra7 tourne avec Christian, Patou, Jean...et Manu.

    Jeudi 28 Juillet

    Puis rejoignent FK2 qui vole avec l' Atrik...intello...Jean-Louis, Eric et qqs autres.

    Jeudi 28 Juillet

    Plaf arrêté à 1100, les autres filent à 1450...humm, trop de vent on recule trop !

    On va faire l'heure syndicale et on pose histoire d'aller se baigner.

    Pendant ce temps là, Alain est à Rustrel avec la clique de Banon, il y a aussi du vent et tout le monde ira poser à Banon...avec plus ou moins de frayeur et des fermetures.

    trace Ratdelabo


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires