• Samedi très couvert en matinée, et franc soleil à midi. On monte avec Christian, Patou, Nico et quelques autres pour décoller vers 13h30. C'est teigneux sans être turbulent et on n'arrive pas à enrouler.

    Vers 15h c'est un poil mieux et on peu grimper à 1000 avec Patou, Christian continue jusqu'à 1800.

    Week-end du 26/27 Août

    La fin d'ap-midi ça se calme et Alex fait du bi.

    Week-end du 26/27 Août

    Je passe entre les deux antennes et c'est vrai que mon vario me fait des sons encore jamais entendus !

    Dimanche, Alain et Roger vont à st Géniez, je reste sur Oraison et on se met en l'air après quelques ratages,(merci Alex pour la navette) avec Dimitri et Mathieu.

    On dérive un pétard avec Dim, jusqu'à 1500, puis je file vers le vallon de Valbonnette.

    Week-end du 26/27 Août

    Je me maintiens difficilement et remonte à 1600 avant de traverser vers Puimichel ou je grimpe à 1800.

    Dimitri est reparti vers le déco, Christian se met en l'air après avoir récupéré Mathieu.

    Week-end du 26/27 Août

    J'arrive bas vers 1100/1000 sur les panneaux solaires des Mées et cherche un terrain posable. Je longe le bord du plateau avant de remonter comme un V² à 2000, idéal pour traverser la Bléone.

    Week-end du 26/27 Août

    Vers St Géniez le ciel est pourrave de chez moche et tout est dans l'ombre.

    Week-end du 26/27 Août

    Je passe Volonne et son camping de Hollandais.

    Week-end du 26/27 Août

    Je décide de traverser la Durance avant Sisteron pour retrouver le soleil et éviter la zone ombre de st Géniez.

    Week-end du 26/27 Août

    Mais le vent me ratrappe et me pousse, je ne suis plus qu'à 10 km/h face au sud, puis 5 et enfin 0.4km/h...ok il faut poser.

    L'aérologie change et devient turbulente, descente aux oreilles, barreau à 1/2.

    Je pose à la sortie de Salignac, petit 35 kil.

    Alain me récupère avec Roger à Malijai, retour sur Oraison, oùon apprend que Christian est grimpé à 2600 !

    Chapeau fallait le trouver ce thermique.

    TRACE

     


    votre commentaire
  • Au vent , sous le vent  , se pose-t-il la question yes

    En tout cas c'est magnifique, et voilà ce pourquoi nous volons glasses


    votre commentaire
  • Super plafs d'annoncés pour cette journée de jeudi. Christian et Dom sont partis sur St André.

    A 13h on est prêt à décoller, Manu, Julien, Alain, Patou et moi. Je décolle en dernier et m'aperçois rapidement que ce sera dur de rester en l'air. Je chope une bulle et repose au déco. J'observe mes camarades se battre dans du tout petit en mode survie pendant un  bon quart d'heure. les cycles sont maintenant établis.
    Décollage 13h30. On monte à 1800m dans du 1m/s avec manu et julien.


     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     
    Puis on traverse le plateau de puimichel, julien part vers les panneaux solaires et je continue avec Manu jusqu'au bout du plateau. les thermiques sont faiblards. Finalement les 2 carreras me colle un thermique d'avance.

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     
    Tant pis j'assure mon plaf et traverse la bléone en direction de courbon. Avant d'arriver j'entends Julien qui pose sous la bigue. Manu m'attend depuis un quart d'heure sur courbon mais je trouve un bon +4 qui me monte au nuage à 3300m. Manu n'a pas pu me suivre car il était plus bas que moi. Sans plus tarder je file sur le blayeul.

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     
    Une rue de cums est devant moi en direction de la Blanche. La tendance est plutôt ouest en l'air.

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     
    Digne , dormillouse avalé en une heure. la chance est avec moi et ne me quittera plus.

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor


    Il est 16h15 quand je décide de rebrousser chemin. l'autoroute de la Blanche est ouverte. Feu plein barreau. Au milieu de la Blanche je croise Manu qui est bien bas. Il finira par poser a Seyne après avoir galéré bas depuis Digne dans l'ombre de mes beaux cumulus. Je prend la sortie direction le Cheval-Blanc après un nouveau plein à 3500m. Une décision bien aidé par les jolis cums qui forment devant moi.

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     
    Nouveau gros thermique sur un relief devant le Cheval-Blanc qui me hisse a 3600m.

     

    132.53 kms  : nouveau record pour Victor

     
    Je file sur la barre de Coupe puis le Cousson en espérant couper ma trace pour boucler un triangle. Une nouvelle rue de cums me permet de rester haut jusqu'à la vallée de la Bléone. La  brise est forte et ma finesse sol diminue. Je tire jusqu'à Malijai et pose il est 19h15. A peine le temps de me mettre au bord de mon champs d'atterrissage pour plier que la femme de Julien me récupère et me ramène jusqu'à Oraison. Quand je vous dit que j'ai eu de la chance. 

     

    Victor

    Manu


    6 commentaires