• La semaine du  dimanche 29 août au dimanche 5 septembre malgré son arrière gout de fin de saison (snif !) a été généreuse en condition. Y'a qu'a demander à nos amis british qui ont fait une de leur plus belle british open à St André depuis des années !...

    Mais nous on est à Oraison, mais à part le lundi 30 ou çà ronflait, on a volé tout les jours ! Bon !..on rasait pas gratis pour tout le monde ! même notre rat de labo a explosé son record de tas le mercredi 1er (5, oui, oui !) alors qu'il voulait rejoindre son prèz qui était en réunion divine dans les cieux tout l'après midi !

    Mais bon ! On est réunis une fois de plus le vendredi 3 septembre, tôt dans une masse d'air hyper généreuse. Tournant les thermiques à la sellette tout en bigophonant à tout ces glandeurs qui risquaient de louper une journée extra, le Prèz se tape un tango avec la masse d'air qu'il n'avait pas eu depuis longtemps ! ! la masse d'air change tout d'un coup et c'est avec du sud-est qu'il faudra faire le restant du vol.

     

    03092010377

     

    Après un super point bas vers l'attéro ou notre jeune Dimitri a inauguré sa 1ère rentrée soudaine de sud-est, je rejoint mon acolythe et nous faisons notre meilleur plaf vers les Mées: 2600m. Notez en bas les carré violet qui ne sont pas de la lavande ! mais des immenses centrale photovoltaïque !

    Alain nous impose une balise sur les Pénitents (quel c..., mais quel c..! Pas lui, MOI ! qui suit ses délires !)...enfin çà aura eu l'avantage de vous montrer à quoi ressemble les Pénitents vue du ciel.

     

    03092010378

     

    Déçu, hein ? ces gros symboles phaliques vue du bas ont tout juste l'air de spermatozoïdes obèses vu du ciel.

     

    03092010380

     

    Evidemment ! Alors qu'on étaient bien calés sous les cums à l'aller, la balise de notre compétiteur nous fait poser à 16h à Peyruis. Z'avez vu le ciel derrière ? Tssss !

    M'enfin récup éclair grâce à la zoulie Cynthia. On est de retour sur le site pour s'occuper de notre jeune recrue Dimitri qui en une journée: S'est fait la rentrée de sud-est, s'est fait les arbres au déco et finalement s'est fait son 1er thermique en spirale à + de 300m ! Il va vite le gaillard !

     

    Le Dimanche 5, c'est la sortie à St Geniez.

     

    Alain est en compéte dans le Dévoluy; ambiance assez minérale ! Yann lui est au Lachens ou il finira 4ème au général....Bravô !

    Récit de notre Rat de labo prochainement. 

     

    Malgré une poignée d'indécrotable qui persiste à Oraison, 6 pilotes font la sortie de St Geniez. Une belle occasion de voir les travaux accomplis par nos amis d'Altitude VL.

     

    05092010382

     

    Accès handicapés, petit escalier en pierre, pergola.....et fontaine d'eau fraîche au déco siouplait ! !

     

    05092010383

     

    Pierre au gonflage avec le Trainon qui tend les bras derrière.

     

    05092010386

    Le grand fusible avait une série de bi a faire avec le biplace d'Alex.

     

    05092010384

     

    Le challenge de la journée était (c'est pas original !)  Cluchette - Mélan et retour.

    C'est Nico le muzikos qui y arrive le 1er ! Le Prèz n'y arrivant que 20mn après mais pour vous donner cette vue vers le nord à 3000m.

     

    05092010385

     

    ....et cette vue vers le sud ! alalah ! c'était une belle journée à cross. Avec le recul je regrette de ne pas être parti.

    Une journée qui fini à 19h avec une réstit que seul St Geniez a le secret avec sa multitude d'attéro au sommet.


    votre commentaire
  • Dimanche 1er Aout. Après le vol mouvementé de la veille, on est tous un peu mou. Alain parle de faire « navette boy » ou alors d’aller uniquement à la crête des Serres puis Atterro. Vous imaginez ! Finalement, on se décide pour un programme un peu plus gastronomique avec, au cas ou, des récup pas trop chiantes. On va tenter d’aller au Cousson, montagne de Beyne, Montdenier et pour le retour peut être le Chiran. Beau programme. Nous ne sommes plus que 4: Prez, Claude, rat de labo et Damien. Les autres étant rentrés après le délicieux repas de la veille.

     5 On fait la course ...  

      A 11H30 on est sur les starting block…

     

    Décollage 11H45, premières impressions, c’est plus calme qu’hier. Tant mieux. Les plafs sont aussi moins généreux. A peine 2100m sur les antennes. On se rend vite compte qu’avec des plafs comme ça et le vent d’Ouest (même faible) qu’il y a en l’air on ne pourra pas transiter vers Mouchon puis Coupe. Donc direction le Cheval Blanc pour passer par le Pic de Couard.

    Au Cheval Blanc, les plafonds sont un peu meilleurs. On fait 2600 sur la Rainière avant de transiter sur le pic de Couard.

    100 0136

    En arrivant au pic de Couard, Alain et Claude sont devant.

     

    François, comme à son habitude, a traîné à décoller et tâche, tant bien que mal de nous rattraper. Il aime se faire désirer. Mais c’est pas parce qu’il est chef de tribu qu’on va l’attendre …. Allez… cravache Prez.

    On arrive donc à 3 sur le Pic de Couard. Transition sans encombre jusqu'à l’extrémité Sud de la Barre de Coupe. Maintenant, il nous faut un bon plein pour partir sur le Cousson. C’est Claude qui se lance avec à peine 2000m (couillu le gaillard). Nous, on le regarde tranquillement en se demandant à quelle sauce il va se faire …dégueuler. Il arrive finalement, très bas, sur le Cousson mais se refait rapidement. Ni une ni deux, on part avec Alain mais en assurant un peu plus avec un plein laborieux à 2150m. Au Cousson, pétard jusqu’à 2300m pour moi et Alain et on file vite vers le village de Beyne.

     10 cousson, transition vers beyne                                                    Départ ensemble du Cousson

     

    Claude, lui, a préféré faire un tour versant Nord, ça lui coûtera cher. Il n’arrivera pas à faire un plafond correct. Il tourne et vire jusqu'à l’arrivée de François. Ils partiront ensemble sur Beyne avec 30 min de retard et un plein plus que limite (1750m).

    Gros point bas pour Claude qui se refait en courant sur les toits du village de Beyne.

    De notre coté, avec Alain, on raccroche la montagne de Beyne après un petit thermique au dessus du village.

     

    100 0137

              En transition, pour rejoindre Beynes, Damien laisse sur place Rat de labo.

    11 Beyne

                                                                                                   Photo Beyne

     

    Puis transition vers le village de St Jurs.

     

    12 alain au dessus du trevans

    Alain au dessus des gorges de Trevans.

     

    13 en local d'oraison

    En local d’Oraison

     

    On se jette sur la falaise orienté Sud Ouest. Alain trouve rapidement une pompe que j’essaie en vain de noyauter. Il fait 1500m et se décale vers le Montdenier pour prendre rapidement un gros pétard qui le mettra en attente à 2200. C’est gentil d’attendre les copains.

    Car pour moi, ça se gâte. Je n’ai pas réussi à m’extraire, et je yoyotte en thermo-soaring tonique au raz des cailloux. Alain, le maître incontesté du « rapelapente », me conseille d’en haut sans résultat. 30min plus tard, ma patience et ma détermination commencent à flancher.

    100 0142Heureusement Claude et François me rejoignent. Les conditions s’énervent un peu, la brise forcie. On galère sur cette falaise ridicule et on commence à parler de demi tour. Claude fait une dernière tentative par la plaine (re-couillu le type) et .. bingo il nous sauve tous les trois.. On le suit et on se retrouve vite à 2200m près d’Alain sur le Montdenier. 

    100 0141

                                                la longue crête du  Mondenier et derrière le Chiran.

    17 STE X

      Le lac de Ste Croix et, à gauche, le gd  Margès et l'entrée des gorges du Verdon. 

     

    Maintenant faut penser au retour….

    Ce sera par Beyne car personne ne connait le Chiran et il commence à se faire tard. Méga point bas au fin fond d’un goulet pour Alain et Claude. On se refait sur Beyne, je traîne un peu, pour passer la montagne de Beyne. Les autres ont transité directement sur Coupe et je peine à faire un plein. Je part finalement avec 1750m soit à peine 50m au dessus de la crête. J’ai un peu serré les fesses : transition à 60 km/h mais -6m/s pendant toute la traversée. En plus, en bas, c’est la clue de Chabrières … pas le droit de poser. Finalement ça remonte bien sur la belle face Sud Ouest qui me ramène sur la Barre de Coupe. J’avais pas trop de marge quand même. Faut se méfier quand on est derrière, on veut rattraper les copains, on assure pas les plafs … ça a failli coûter le vol à François au tout début en allant sur Lambruisse.

     

     

    La suite est une formalité, on se retrouve à Mouchon pour une dernière transition vers le Chalvet puis l’Atterro. Alain, a voulu faire le « Monsieur plus » en faisant la crête des Serres. Il fera demi tour car contré par une forte brise Sud et n’arrivera pas à rejoindre l’Atterro. … Bien fait, faut savoir se contenter de ce qu’on a, na ! En plus les filles, qui ont été un modèle de patience, commencent à piaffer en bas.

    A l’Atterro, « il faut conduire » comme dit Claude, habituel à St André.

    6h15 de vol pour tous les 4, et autant d’attente pour Cynthia, Kathy et Amélie. Merci ….

     

    Au final un chouette circuit : quadrilatère de 80 km ou triangle FAI de 70, au choix. Et surtout une magnifique journée de parapente entre copains, à 4 (presque) tout le temps. Personnellement, mes deux plus beaux vols de ma courte carrière de parapentiste. 

    Damien.

     

     st andré retour

                                        ci-joint nos traces respectives:

                      François en Blanc : pas de donnée car trace en 2D

                      Claude en Noir : plaf max 2683m,vario +6.2,vitesse 76km/h

                      Damien en Rose : plaf max 2449m,vario +4.6,vitesse 76km/h

                      Rat de labo en Vert : plaf max 2676,vario +6.2,vitesse 66km/h


    votre commentaire
  • Ce vendredi 13 août, le sondage est très beau ! 2700 de plaf sur Oraison avec peu de vent. Oui mais !....Météo France prévoit de la brise sud et tournant sud-est le soir !

    Notre Vuvu est en vacances et depuis plusieurs jours on se tire la bourre à 3: lui, rat de labo et votre Prèz. Aki fera le meilleur plaf ! Aki ira le + à l'ouest, etc, etc !

    On se retrouve avec en plus Nico qui dépli son delta (j'aurai pas osé !)

     

    13082010363

     

    Finalement la brise est bien ouest, Alain est en l'air depuis 1/2h et après un point bas et une remontée que lui seul connait la recette, on se retrouve tout les quatre dans une masse d'air qui bouscule pas mal et qui nous bloque à 1500 pendant une bonne heure.

    On s'éparpille un peu, Nico pose car il en a plein les bras, Alain et moi prenons notre 1er 2200 et gazzzz! vers le rocher de Volx ou il y a un cumulus qui clignotte et nous nargue depuis une heure.

     

    13082010364

    On le voit là le saloupiau ! et il est haut en plus !

    Notre Vuvu n'a pas pris le bon train et zone vers le déco. Dans cette transition notre Rat de labo néglige un petit vario que le Prèz prend. Ce sera sa fin de balade et le début de ses aigreurs d'estomac ! car le petit vario me monte à 1800 dans ce qui sera une superbe conflu qui m'aménera de cum en cum jusqu'au Mt des Spels près de Manosque.

     

    13082010367

     

    Belle photo pédagogique vers Canjuers ou l'on voit le haut plaf et l'éffondrement 400m plus bas des cums plus au sud est.

     

    C'était bien çà ! le plaf sur le rocher de Volx était de 2700 que je n'ai pas réussi à atteindre, me contentant de 2600....

     

    13082010369

     

    A 1600 sur le Mt des Spels j'insiste un peu mais çà tombe, il est temps de faire demi tour, il est + de 17h.

    Le retour sera une grande fléchette avec des bullettes enroulées pour au moins passer la Durance. Je pose à la station d'épuration sous les colibets des jaloux qui n'ont pas pu faire ce vol....tsssss !

     

    vol PP manosque+R

    Pour une fois que j'avais allumé mon GPS ! Grâce à Alain tombé en panne de pile, je vous met  la trace de cette belle balade.

     

    Prèz


    votre commentaire