• D'abord qqs new's:
    le week-end dernier, nous nous sommes retrouvés avec François à St André; d'une part samedi vent nord-ouest fort, donc baignade pour certain, coupage de lavande pour d'autre, et pour finir avec la remise des prix de la coupe des Anglais( avec au passage, l'aller vers Dormiouse en 1h15 à 35km/h de moyenne, vol au barreau tout le long, et donc qqs secours pour certain ) et une fiesta- barbecue pour finir la soiree.
    dimanche, vent sud-est faible, Rolland et Fred en bi-place pour me montrer la route vers mon 1er St André ,Dormiouse, presque retour puisque je pose à la Batie pres de Thorame( pour moi j'ai mis 2h 30 pour aller à Dormiouse avec 3220m de plaf aux nuages, vol merveilleux) merci à mon poisson pilote que j'ai eu du mal à rattraper.
    Désolé ce jour là pas de photo car oublier de charger les accus.

    Lundi, boulot, puis sieste car épuisé de mon vol de la veille; 16h rendez-vous à Oraison avec François pour un vol d'une heure car orage sur Volx.

     

     

                              le rideau arrive, ça monte pas.....


     

                      Bip, bip, bip, çà monte......François , j'vais posé......


     

                                            ouhais, il serait tant de plier.....
     
    Mardi, Montfuron, sud annoncé, du thermique à nous décoiffer, des cums parsemés partout.
    c'est la journée tant attendue par beaucoup.
    13h 1er essai, sans trop de succès, je vais au tas après m'avoir battu qqs minutes.
    merci François pour la récup.
    13h30 2ème essai, pour le Président qui s'en sortira au bout d'1/4 d'heure; je me met en l'air et direction le moulin de Montfuron où là de puissants thermiques nous nous feront sortir du bocal.

    A l'approche d'un  d'eux, je  ferme une moitié de voile, cravaté, et par dessus tout avec un double-twist; je me met à tourner comme un hélico, en descendant sur place, étant assez bas, je me décide à tirer le secours et au moment de baisser la main vers la poignée la cravate se défait et l'aile reprend son vol, il me restait plus qu'à m'enlever les twist.
    Je reprends du large et continu mon ascension, tandis que François fait son plaf et suit la rue de cums vers le Lubéron.
    Un peu de mental repris, et surtout un bon gaz dans du +3 me décide à partir en direction de Forcalquier.

                                     La rue vers le Lubéron.


                     L'autre rue en direction du Mont-Ventoux.


                             Direction Forcalquier et le lac de la Laye.


                      2820m au nuage, avec Manosque qui s'éloigne peu à peu.

     

                  En transition en direction de la montagne de Lure.

    François n'arrivera jamais à raccrocher le Lubéron, et finira par poser du côté de Cereste, parmis les platanes.
    Ma route en direction des Hautes-plaines, et de St Etienne-les-Orgues fut exceptionnel en terme de thermiques; j'arriverai à Lure vers 16h30 et donc plutôt que de partir vers Laragne ce qui été tout à fait faisable, je m'entrainais à faire une balise au vent comme en compète; mon but étant de Lure de rejoindre ma voiture que j'avais laissée à la Brillanne.
    Question, y arriverai-je?

                                         Forcalquier vers 2000m.


                                St Etienne-les-Orgues à 500m/sol.


    16h30 à 2100m :Montagne de Lure et Chabres au fond, avec tjrs ces rues de cums

    poussés par du sud-est.


                                Le rat de Labo, aux anges....


    Lure à 2800m passé, désolé mais c'était trop beau, et comme on n'y va rarement

    j'ai mis en mode rafale.....


                       Le Val Durance: les Mées-Malijai-Peyruis....


                        vertical le Tourdeau de Peyruis et une vue sur Les Pénitents des Mées....


                                      Transition vers Ganagobie....


                   Transition vers Lurs....la brise se fait sentir....

                                     dernier survol de village: Lurs....

    1h30 pour rallier Lure à Lurs très dur, très confirmant pour mon pilotage au vent, des belles photos dans l'appareil et dans ma tête,une journée fumante comme on en voudrait souvent.
    Au résultat 3h de vol pour un petit 50kms.


    votre commentaire
  • Dimanche 13 avril 2008

    vol en groupe: Julien Dauphin, Fred, Pierre, Roland, Dominique, Catherine, et votre rat de labo.
    météo: ouest/sud-ouest 15/25 km/h , plafs à 3000m ciel chargé à 5/8ème sur les sommets frontaliers.
    3H10 de vol et 80kms avec points de contournement au Cousson et au pic de Bernardez vers Dormillouse, posé à la base de planeurs à Seyne les Alpes.

     
            Décollage Oraison 13h30 
     
     
               
             14h45 en approche du Cousson
     

     
      15h15 en approche sur le Cheval-Blanc
     
     

                              15h35 le Carton

                    
                     16H00 l'Estrop

     
            16h15 Pic de l'Aiguillette

                                             
                  
                      Dormillouse au fond
     
                                                                 
    17h00 posé à la base de planeurs de Seyne les alpes

    Fred pose bien avant moi, à qqs mètres, 74 kms pour lui et juste devant moi au classement cfd. La saison va être suspence jusqu'au bout.
    Julien, quant à lui pose vers Auton ou Thoard; Pierre et Dominique posent à la sortie de Digne vers Marcoux et Rolland pose à Mézel.
    Tous, nous posons transit de froid avec un léger regret car les conditions étaient fumantes. 

    votre commentaire
  • Comme tout blog celui-ci est fait pour exprimer nos idées, mettre nos récits,photos ,vidéos uniquement destiné au monde du vol libre, avec respect, et ce pour montrer dans la mesure du possible l'activité sur nos sites: Oraison ou ailleurs.
    Espérant que celui-ci apporte joie et convivialité à chacun.


    votre commentaire