• Ce samedi déjà le parking plein à 11h avec la finale QBI sur site.

    Samedi 25 JUIN

    Mais on attend du vent qui rentre alors on se prépare pour filer avant.

    Samedi 25 JUIN

    On zone un bon moment avec Christian et Alex et je dérive une merde qui se transforme en bon +2.

    Samedi 25 JUIN

    Mais le vent rentre à 40 au déco, Alain me prévient par radio, alors je tombe de 1200 vers Vatanen en 3.6

    Alain nous fait la récup, Alex est à l'entrée de st Pancrace...tant pis.

    La journée est terminée sauf pour François qui décolle en pouêt-pouêt

     

     


    votre commentaire
  • Bah ouhais après le taf !

    On se retrouve avec Nico pour un vol du soir (16h) et, en fait on a les dents qui traînent par terre.

    On est agacés d'arriver trop tard François et Alain sont déjà perdus dans le bleu, vers Dignes...

    Plaf 2000 sur le déco et hop !

    Le cross des laborieux

    On file sur les Mées pour se refaire à 2200.

    Le cross des laborieux

    Ensuite c'est le chemin classique, Vaumuse, Entrepierre, st Géniez ! Ça porte sur le plateau avant st Géniez et je remonte à 2550.

    Le cross des laborieux

    On file sur le rocher de Hongrie avec Nico, mais il est 18h et le retour risque d'être pénible.

    Le cross des laborieux

    Descente pour pose à côté de la route, retour en 2h...et 5 voitures !

    The trace: http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2015/vol/20190584

    et la vidéo :

    Juste une précision pour les déclarations à la C.F.D, la R71 passe au dessus du déco d'Oraison

    et jusqu'aux Mées? Plaf maximum 2284m voyez cette carte:

    Le cross des laborieux

    Pi'air

     

     Pendant ce temps-là , votre rat de labo s'essayait à un triangle : cfd

    Le cross des laborieuxLe cross des laborieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                  les panneaux des Mées                                                                                                 le Pic d'Oise de Champtercier

     

    Le cross des laborieuxLe cross des laborieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                              le Cousson de Digne                                                                                             la montagne de Beynes

     

    Loupé pour cette fois-ci pour cause de brise forte.

    François lui tentait l'aller Oraison-l'escale et le retour par les Mées

    http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2015/vol/20190765

     


    votre commentaire
  • Tels sont les mots d'une petite mais vraiment petite journée , mais prenons ce qui est à prendre.

    Oh rage , oh désespoir...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous débutons , avec David , par nous battre contre de petites merdouilles, et un petit sud . Nous manquons d'aller faire un tas mais notre hargne nous fait tournoyer, tournoyer , pendant que certains autres attendent de meilleures conditions.         

    Puis çà y est , les conditions semblent meilleures ; Manu, Jean, Jeff, et notre Gégé régional se mettent en l'air. Et nous essayons à chacun notre tour de trouver LE THERMIQUE qui nous sortira de ce trou. Boom, enfin, nous en trouvons un, et nous l'enroulons de concert avec Gégé et Manu. 1500 , 1600 dans un premier temps puis enfin le plaf 2100 aux barbules. Gégé, nous a perdu ; son mental aura eu raison de lui, du coup il s'échappe pour un  vol en solitaire, dans la vallée de l'Asse , pour poser face au vent à St Pierre, peu après Brunet. Bravo.

    Oh rage , oh désespoir...Oh rage , oh désespoir...             

    Au départ, j'avais décidé d'aller vers le plateau de Valensole et Vinon , mais vu la vitesse nous n'aurions pas dépassé la vallée de l'Asse. Du coup, demi-tour et feu vers le nord malgrès le chargement nuageux sur Laragne et Digne.

    Oh rage , oh désespoir...Oh rage , oh désespoir...

     

    Alors évidement que pour une journée instable , ben c'était petit, et sortis du nuage , on perd de l'altitude à vue d'oeil . J'essaie de reprendre qqs alims vers Puimichel mais pas évident. Manu me laisse , et file vers Les Mées. Je réussis à me maintenir avant de le suivre.

    Oh rage , oh désespoir...

    Il m'annonce qu'il est très bas sur Malijai, et qu'il est contré par la brise. Je reste au plaf, en attente qqs minutes mais rien à faire il pose. Du coup, il pleut sur Digne et Laragne au mieux je pose à Sisteron, du coup je tente un retour par Peyruis. Mais très vite, je perd mon altitude et me retrouve au Mées dans la brise. Posé. Merci à mon père pour la récup de nous deux.Retour à Oraison vers 15h où le sud a repris son droit, plus personne en l'air.

    Les traces respectives :

    Gégé

    Manu

    Le rat

    Ci-après la vidéo de Gégé :


    2 commentaires