• Oh rage , oh désespoir...

    Tels sont les mots d'une petite mais vraiment petite journée , mais prenons ce qui est à prendre.

    Oh rage , oh désespoir...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous débutons , avec David , par nous battre contre de petites merdouilles, et un petit sud . Nous manquons d'aller faire un tas mais notre hargne nous fait tournoyer, tournoyer , pendant que certains autres attendent de meilleures conditions.         

    Puis çà y est , les conditions semblent meilleures ; Manu, Jean, Jeff, et notre Gégé régional se mettent en l'air. Et nous essayons à chacun notre tour de trouver LE THERMIQUE qui nous sortira de ce trou. Boom, enfin, nous en trouvons un, et nous l'enroulons de concert avec Gégé et Manu. 1500 , 1600 dans un premier temps puis enfin le plaf 2100 aux barbules. Gégé, nous a perdu ; son mental aura eu raison de lui, du coup il s'échappe pour un  vol en solitaire, dans la vallée de l'Asse , pour poser face au vent à St Pierre, peu après Brunet. Bravo.

    Oh rage , oh désespoir...Oh rage , oh désespoir...             

    Au départ, j'avais décidé d'aller vers le plateau de Valensole et Vinon , mais vu la vitesse nous n'aurions pas dépassé la vallée de l'Asse. Du coup, demi-tour et feu vers le nord malgrès le chargement nuageux sur Laragne et Digne.

    Oh rage , oh désespoir...Oh rage , oh désespoir...

     

    Alors évidement que pour une journée instable , ben c'était petit, et sortis du nuage , on perd de l'altitude à vue d'oeil . J'essaie de reprendre qqs alims vers Puimichel mais pas évident. Manu me laisse , et file vers Les Mées. Je réussis à me maintenir avant de le suivre.

    Oh rage , oh désespoir...

    Il m'annonce qu'il est très bas sur Malijai, et qu'il est contré par la brise. Je reste au plaf, en attente qqs minutes mais rien à faire il pose. Du coup, il pleut sur Digne et Laragne au mieux je pose à Sisteron, du coup je tente un retour par Peyruis. Mais très vite, je perd mon altitude et me retrouve au Mées dans la brise. Posé. Merci à mon père pour la récup de nous deux.Retour à Oraison vers 15h où le sud a repris son droit, plus personne en l'air.

    Les traces respectives :

    Gégé

    Manu

    Le rat

    Ci-après la vidéo de Gégé :


  • Commentaires

    1
    Gégé
    Mardi 7 Juin 2016 à 18:16

    Super portrait in situ le Manu et en plus il est photogénique cool

    2
    Mardi 7 Juin 2016 à 21:05

    le principal est d'être opportuniste et de prendre les conditions le jour où elles sont là et d'en profiter..."profite du jour, ne fait pas confiance à demain"

    Piair

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :