• 2 août: satanas stabilitas

    Pas mal de monde prêt ce mardi 2 août au déco. 14h On cuit carrément sous un soleil ardent avec peu de brise pour rafraîchir.

    Je vole avec la Delta2 que Nicodo m'a gentiment laissé pour essayer alors qu'il est parti se mettre au frais aux Açores. Départ groupé et seuls Christian et Dominique arrivent a s'extraire sérieusement. Ils vont pouvoir décaler derrière. On apprendra le soir que Domi a failli boucler un joli circuit avec point de virage à Beyne. Il suivra une rue qui devait l'emmener à Peyruis, il posera au Castellet donc un vol presque bouclé. Bravo ! Notre Vuvu aura commis une erreur qui le fera poser au pied de Beyne. Ce qui donnera une joute orale épique entre les deux protagonistes devant une bière que Domi nous offre au bistro.

    Ce laïus pour nous démontrer que la journée était très bonne. Pour ceux rester au déco, dont je fis partie, c'est dur a croire ! Après le bref passage ou ils sont montés c'est a une stabilisation monstrueuse de la masse d'air qu'on assiste et ce jusqu’à 17h ou je me remet en l'air pour ré-essayer cette Delta2 dans des conditions plus sereines.

    2 août: satanas stabilitas

    Très bonnes conditions avec plus de 2300 sur le déco, c'est là qu'on prend la mesure de la journée loupée. Les lentilles en altitudes marquent le vent qui était annoncée plus fort sur St André. C'est rare mais çà arrive.

    2 août: satanas stabilitas

    Des gros cumulus immobiles: çà confluait surement pas mal sur le plateau.

    2 août: satanas stabilitas

    Un peu de poésie ! le soleil donnait une belle teinte argent à tout les cours d'eau.

    2 août: satanas stabilitas

    2400 avant la Julienne, 1900 sur le déco, j'arrive à 1500 à villeneuve. Ou cette Delta2 est prodigieuse ou bien les conditions sont extra ? Une photo pour montrer les travaux de renforcement de la digue du lac.

    Essai de la Delta2: Heureusement que Nico m'avait prévenu du problème posé par les suspentes fines non gainées. C'est effectivement insupportable ! Et malgré toutes les qualités que je peux lui trouver, personnellement je ne prendrai pas ce type de suspentage. La delta2 ferme comme toute les autres, je peux vous le dire pour en avoir essuyer 4 dans ma 1ère heure de vol ! Sinon sensation de vol très agréable et précision dans le virage affirmée. La voile est tellement légère et dynamique que c'était un problème pour moi au déco. L'habitude des bâches !

    Le lendemain: conditions encore pire alors que c'était sur le papier la meilleure journée de la semaine. Seul Julien tient l'air jusqu'a 1500 dans la turbulence. Il faudra attendre 18h pour que je re-décolle pour un vol beaucoup moins magique que la veille.

    A+ pour de nouvelles aventures sur ce site quand même très ingrat.

    François


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Août 2016 à 08:23

    C'est en effet le souci rencontré quand j'avais essayé la delta2, suspentage à nœuds et sur 4 vols j'ai décollé 3 fois avec des clefs non détectées au gonflage car trop petites pour les voir.

    PIAIR

     

    2
    Vendredi 5 Août 2016 à 08:33

    Je pense même que çà peut être dangereux. En cas de levé brutale au déco par vent soutenu, tu peux t'en prendre une sérieuse.

    3
    Vendredi 5 Août 2016 à 12:00

    Pas faux à la Cadière j'ai décollé un peu sans le vouloir avec une belle cléf sur un arrière et l'aile était presque impilotable.

    Je ne pouvais tourner que d'un côté !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :